La Saint-Valentin : au cœur de la fête des amoureux !

Accueil » Le blog » La Saint-Valentin : au cœur de la fête des amoureux !

C’est le rendez-vous romantique de l’année. La Saint-Valentin, cette fête célébrée le 14 février, est un évènement répandu aujourd’hui un peu partout dans le monde, notamment en France et dans la plupart des pays anglo-saxons. La fête des amoureux est l’occasion pour tous les couples de s’offrir des petits cadeaux, d’échanger des mots doux et de partager des moments à deux.

Mais d’où vient donc cette fête si particulière ? Pourquoi ce jour-là ? Essayons d’en savoir plus en remontant à ses origines… supposées.

Des racines païennes ?

Origines de la Saint-Valentin

La Saint-Valentin, une fête romantique aux origines floues et lointaines.

C’est à l’époque romaine que tout semble commencer. En effet, dans la Rome antique étaient célébrées les fêtes des Lupercales en l’honneur du Dieu de la forêt et des champs, Faunus. Aussi connu sous le nom de Lupercus parce qu’il éloignait les loups ou Inuus car il pouvait rendre fertile le bétail.

Ces fêtes païennes, dédiées à la fertilité et à la fécondité, avaient lieu chaque année à la mi-février. Il s’agissait en réalité d’un rite de purification assez primitif et sauvage, qui consistait à sacrifier un bouc dont la peau était découpée en lanières puis trempée dans un mélange de lait et de sang. Les hommes se lançaient ensuite dans une course folle à travers la cité en flagellant tout sur leur passage, notamment les femmes désireuses d’avoir un enfant.

Pas très romantique tout ça… Mais alors ? Mis à part ce rapprochement calendaire, en quoi ces fêtes païennes peuvent-elles être à l’origine de la Saint-Valentin ? Poursuivons et regardons ce que nous raconte l’histoire.

Une fête catholique en l’honneur du Saint-Valentin ?

Après que l’église catholique ait longtemps lutté contre le folklore barbare des Lupercales, c’est le Pape Gélase 1er qui réussit à y mettre un terme à la toute fin du Vème siècle. Le souverain pontife, ayant fait de la lutte contre le paganisme l’une de ses priorités, décida fermement de les interdire. Il les remplaça par une fête célébrée le 14 février et mettant à l’honneur Saint-Valentin. Mais qui était ce Saint-Valentin ?

Saint-Valentin représente en réalité pas moins de trois saints, tous trois prêtres martyrs, prénommés Valentin : Valentin de Rome, Valentin de Terni et Valentin de Rhétie. Toutefois, certaines similitudes dans les récits laissent à penser que les deux premiers sont probablement une seule et même personne. Ces deux sont d’ailleurs connus pour être allés à l’encontre de l’abolition du mariage par l’Empereur Claude II en continuant d’en donner la bénédiction aux jeunes couples. Malheureusement, leur bonté les rattrapa et cela leur a valu d’être décapités… Quant à Valentin de Rhétie, on lui attribuait une certaine vocation guérisseuse, notamment pour ses soins miraculeux aux épileptiques.

Comme nous le verrons plus loin, c’est Valentin de Terni qui sera officiellement reconnu « saint patron des amoureux » mais… près de mille ans plus tard ! Il y a donc à ce stade peu de lien avec la tradition romantique d’aujourd’hui. En effet, cette fête catholique n’était à ce moment-là pas encore placée sous le signe de l’amour et de la passion. Continuons notre exploration historique pour découvrir enfin l’origine la plus probable.

Une tradition médiévale liée aux oiseaux !

Nous y voilà ! L’origine de la Saint-Valentin telle que nous la connaissons, avec sa connotation romantique, se situe en réalité au XIVème siècle. A cette époque, dans la Grande-Bretagne catholique, on célébrait l’amour le 14 février car on considérait ce jour comme le moment où les oiseaux choisissaient leur partenaire et s’accouplaient. Durant cette période dite du « valentinage », les amoureux et autres tourtereaux de la bourgeoisie, les Valentins et les Valentines, participaient à des petits jeux de séduction. Il s’agissait de galanteries courtoises et autres parties de cache-cache au cours desquelles ils pouvaient se choisir librement un partenaire « secret » et s’échanger des « billets », des petits messages contenant des mots doux.

Et c’est un peu plus tard, vers la fin du XVème siècle, que l’église catholique pourtant défavorable au valentinage, canonisa le prêtre martyr Valentin de Terni et l’éleva officiellement au rang de « saint patron des amoureux ».

Dès lors, ce lien du 14 février et de la Saint-Valentin avec les amoureux perdurera dans le temps et gagnera peu à peu les milieux populaires. Et ce jusqu’au XIXème siècle, aux États-Unis, où la tradition se transformera en grande fête commerciale proche de celle que nous célébrons aujourd’hui.

La Saint-Valentin aujourd’hui

De nos jours, nous célébrons encore la Saint-Valentin le 14 février. Pourtant, comme pour Noël ou Halloween, la fête des amoureux ne se limite plus à une seule journée. La preuve, sur envoieuncoeur.com, c’est même tous les jours de l’année !

Mais cela ne vous à pas échappé. Puisque dès la mi-janvier, la plupart des commerces, restaurants, grands magasins et galeries marchandes s’y préparent. Leurs vitrines et leurs produits se parent de rouge, parfois de rose. Il se mettent à arborer des petits messages d’amour, des décorations florales, des ballons, des suspensions… et surtout, nous y voyons apparaitre une dominante de jolis cœurs divers et variés répartis ici et là. Joyeuse Saint-Valentin ! Happy Valentine’s Day ! Pas de doute, la fête des amoureux approche à grands pas !

Et c’est à ce moment-là que les mêmes interrogations reviennent. Elle : « Va-t-il me faire un cadeau cette année ? Me réserve-t-il une surprise, une sortie en amoureux ? » Lui : « Que vais-je lui offrir pour la Saint-Valentin ? Un parfum, un bijou ? ». C’est une date symbolique que de nombreux couples, jeunes et moins jeunes, attendent comme une occasion de célébrer leur amour et de se faire des petits cadeaux tels que des invitations au restaurant, repas-surprise à la maison, boîtes de chocolats, bouquets de fleurs, bijoux, parfums, déclarations d’amour… sans oublier les rendez-vous coquins sous la couette !

Une fête trop commerciale ?

Tout au contraire, certains semblent ignorer complétement la fête des amoureux. Soit parce qu’ils sont célibataires, soit car ils la perçoivent comme trop commerciale, trop publicitaire et rejettent son côté « imposé ». D’autres la considèrent même comme inventée de toutes pièces ou l’utilisent pour envoyer des messages contre la société de consommation. A ce titre, on a pu y lire des slogans tels que « Faites l’amour, pas les magasins ! » ou « Tu fais quoi pour la Saint-Valentin ? Des économies… ».

 

Finalement, quoi qu’on en dise ou qu’on en pense, la fête de la Saint-Valentin reste un joli moment romantique, à vivre à deux, l’esprit léger, car dans tout ça l’essentiel… c’est de s’aimer, non ? Bon, avec un petit cadeau quand même, hein mon chéri ? Chéééri… tu m’entends ? 😋

Et vous, célébrez-vous la Saint-Valentin avec votre partenaire ou pas du tout ? N’hésitez pas à nous le dire en laissant un petit commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Boutique Française
Tous nos produits sont conçus et stockés en France.

Une idée cadeau unique
et originale pour une femme chère à ton cœur.

Expédition GRATUITE
et suivie dans le monde entier sans minimum d'achat.

Paiement 100% sécurisé
par carte bancaire. Transactions cryptées (SSL).